Thematique_agirauxquotidiens_mobilitites

On l’habite, on y vient et on la traverse. Cette mobilité est un droit de chacun et une condition nécessaire à l’exercice de tous les droits fondamentaux et doit, en plus, répondre aux mutations de notre société et relever de nouveaux défis concernant l’environnement, les fractures sociales et territoriales, l’intermodalité et le numérique.

Aujourd’hui, on observe, qu’en moyenne, 18% du budget des ménages est consacré au transport (tous déplacement confondus). Ce budget augmente en zone rurale par l’éloignement des villes et des services. Si les urbains peuvent privilégier d’autres modes de transport, les ruraux sont dépendants de la voiture. L’augmentation des besoins de mobilité et des prix des carburants à la pompe risquent d’entrainer une hausse du budget transport pour les ménages entrainant de ce fait un risque de précarité énergétique. Les transports constituent, avec 25 % des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et 26 % des consommations énergétiques, le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre pour la Région Grand Est.

Cette volonté de changement de modèle de déplacement pour notre société constitue donc un volet important du projet du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) à savoir, devenir une Région à énergie positive et bas carbone, développer les énergies renouvelables et le stockage, développer le changement de comportement, les nouvelles mobilités et améliorer la qualité de l’air.

Ainsi, dans nos déplacements quotidiens ou occasionnels, favorisons au maximum la mutualisation de la mobilité via les transports en commun (car, train, bus), le partage de la mobilité (covoiturage, autopartage) et bien évidemment les déplacements doux comme le vélo ou la marche à pied. Pour vous accompagner dans cette démarche citoyenne, économique et écologique, le Conseil Régional Grand Est a créé une plateforme d’information et de calcul d’itinéraire :

Fluo Grand Est, disponible sur vos téléphones et sur Internet.

Si les déplacements en voiture sont parfois inévitables, favoriser l’éco-conduite dans vos déplacements peut vous faire gagner jusqu’à 40% de consommation entre une conduite calme et nerveuse.

Les bons gestes à appliquer :

  • Vérifier régulièrement votre véhicule : pression des pneus, niveaux de liquide, état des équipements ;
  • Respecter les limitations de vitesse voir diminuer légèrement votre allure ;
  • Eviter les démarrages brusques ou à froid (attendre 2-3 kilomètres) ;
  • Effectuer les changements de vitesse en douceur et éviter le surrégime du moteur ;
  • Anticiper les ralentissements et les arrêts en préférant le frein moteur à la pédale de frein ;
  • Eteindre son moteur en cas d’arrêt prolongé ;
  • Eviter de rouler surchargé inutilement ;
  • Utiliser le chauffage et la climatisation judicieusement.

Enfin, des véhicules proposant des carburants alternatifs à l’essence et au diesel existent. L’Etat, la Région et l’ADEME soutiennent les communes et collectivités du Grand Est dans la mise en place de solutions liées à l’hydrogène vert, le biogaz pour véhicule (GNV) et l’électromobilité.

La Région accompagne également les habitants du Grand Est à la conversion des véhicules Essence au bioéthanol :

Soutien conversion bioethanol 2019

 

Autres documents

Aucun document associé à cette thématique.