• Numérique responsable

Il y a 3 mois 2 semaines

Face aux enjeux d’une société de plus en plus digitalisée et de plus en plus dépendante des services numériques, et indépendamment des bénéfices environnementaux que certains de ces services numériques peuvent fournir, l’ADEME souhaite alerter sur les impacts environnementaux négatifs du numérique et identifier les leviers pour les réduire.

Le numérique est responsable de 3,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation de l'utilisation laisse présager un doublement de cette empreinte carbone d'ici 2025.

A titre d’exemple, un citoyen français possède en moyenne 15 équipements connectés, un chiffre bien supérieur à la moyenne mondiale qui est de 8. Or un appareil numérique présente des impacts écologiques importants durant toute sa durée de vie : de sa fabrication, à sa fin de vie en passant par son utilisation.

Dans ce contexte, la Direction Régionale de l’ADEME Grand Est souhaite se positionner à cette interface entre “environnement, ressources” et “utilisation du numérique” en menant une démarche complète de connaissance des impacts environnementaux du numérique et d’accompagnement des acteurs sur une meilleure mise en œuvre de ces usages.

Quelles sont à ce jour la consommation d’énergie, la consommation de matière, la quantité et la nature des déchets produits par l’explosion des usages du numérique ces dernières années ? Quels sont les scénarios d’évolution de l'utilisation à différents horizons ? Quels sont donc les impacts environnementaux à ce jour et quels seront-ils selon ces différents horizons ? Comment sensibiliser ? expliquer ? aider aux changements de comportements de nos cibles, ou à l’usage éclairé du numérique ? Quels angles pour construire une stratégie en région ? 

La démarche vise à couvrir les objectifs suivants : 

  • Evaluer les impacts environnementaux de l'utilisation numérique en région Grand Est, à ce jour et selon différents scénarios à horizon 2050
  • Outiller les acteurs en choisissant et en adaptant à l’échelle Grand Est un label « Numérique (environnementalement) Responsable » 
  • Accompagner quelques collectivités, entreprises et établissements scolaires dans leur compréhension des enjeux du numérique responsable et la mise en place d’actions
  • Etudier les modes d’organisation pertinents d’une animation régionale de la dynamique autour de cette question du numérique responsable et proposer une gouvernance adaptée
  • Mener étroitement, tout au long de la démarche et en lien avec chacun des objectifs cités, une action de communication/vulgarisation/sensibilisation, déclinant une approche marketing adaptée aux cibles que nous souhaitons atteindre.

Il s’agit de se projeter afin de percevoir quels pourraient être les impacts environnementaux de l’accroissement des usages du numérique à cette date, mais surtout de prévoir dès que possible les outils, mesures, leviers d’accompagnement qui pourront faire en sorte que le nécessaire déploiement du numérique dans les territoires, au sein de tous les secteurs d’activités, soit le plus vertueux et le moins impactant possible pour l’environnement, vers une région Grand Est bas carbone.

Il s'agit également de renforcer les usages vertueux du numérique pour l'environnement (télétravail, monitoring des consommations énergétiques,...).

Objectif de cet Appel à Manifestation d’Intérêt

L’appel à manifestation d’intérêt vise à accompagner différents acteurs de la région dans la mise en place d’une démarche d’amélioration de la performance environnementale de leurs projets numériques. Ces accompagnements permettront d’identifier les actions qui sont pertinentes à mener à l’échelle de chaque acteur.

L’accompagnement pourra s’appuyer sur les exigences du ou des labels « Numérique Responsable » identifiés dans l’étude régionale.

A l’issue de l’accompagnement des acteurs, un travail de synthèse sera réalisé.

 

EN SAVOIR PLUS SUR CET AMI « NUMERIQUE RESPONSABLE »