Vague de chaleur Grand Est

En période de forte chaleur, il peut être difficile de préserver la fraîcheur de son logement. À chaque canicule, on note une augmentation de consommation électrique sur tout le territoire. Plusieurs solutions peuvent être mises en place avant et pendant une vague de chaleur afin de passer l’été au frais sans contribuer au réchauffement climatique.

 

Avant la vague de chaleur

La canicule faisant désormais partie intégrante de nos vies et de nos étés, il est important de s’y préparer en amont afin de la vivre dans les meilleures conditions.

Végétaliser

Végétaliser le plus possible autour de son logement permet de créer un îlot de fraîcheur et de rafraîchir l’atmosphère grâce à l’évapotranspiration des plantes. Pour ce faire, plusieurs choses peuvent être mises en place :

  • Abriter la terrasse avec une pergola
  • Équiper une fenêtre plein sud grâce à une treille
  • Utiliser des plantes grimpantes comme écran le long d’une véranda
  • Créer de l’ombre en laissant l’air circuler en installant une haie
  • Planter un arbre isolé afin de créer une ombre dans les prochaines années

Si vous vivez en appartement, il est également possible d’installer, si la copropriété le permet, des volets, des stores extérieurs ou des stores banne sur les terrasses afin d’éviter que le soleil ne tape sur les fenêtres toute la journée.

De plus, si vous envisagez de (re)faire votre terrasse, privilégiez le bois. En effet, le béton et la pierre stockent la chaleur durant la journée et font grimper la température de votre logement de quelques degrés supplémentaires.

 

Bien isoler

Une bonne isolation permet de vivre dans un logement plus confortable en été comme en hiver, en plus d’offrir la possibilité de réaliser des économies de chauffage. Des aides financières peuvent également être accordées si les travaux sont réalisés par des professionnels RGE.

Isoler les murs par l’extérieur et isoler la toiture sont des solutions appropriées pour prévenir des vagues de chaleur.

► Plus d’informations auprès de votre conseiller FAIRE ou du dispositif OKTAVE.

 

Utiliser la climatisation avec parcimonie

Si des personnes fragiles vivent dans le logement, la climatisation y est indispensable. Cependant, il est primordial de réfléchir à l’appareil utilisé et à son installation. Le classement de l’appareil sur l’étiquette énergie permet de vérifier la consommation d’énergie et le niveau sonore de l’appareil choisi. Voici plusieurs choses à savoir sur la climatisation :

  • Le climatiseur à refroidissement à eau perdue, utilisé si l’air chaud ne peut pas être évacué à l’extérieur, gaspille beaucoup d’eau potable et charge la pièce en humidité.
  • Les pompes à chaleur réversibles peuvent climatiser et chauffer la totalité d’un logement. Ce sont les systèmes les plus performants.
  • Les climatiseurs mobiles monoblocs sont bruyants et peu puissants.
  • Les climatiseurs mobiles split, composés d’une unité à l’extérieur et d’une autre à l’intérieur, peuvent être gênants pour les voisins en raison du bruit causé par l’unité extérieure qui évacue l’air chaud.

Ces deux derniers appareils ne sont pas de réels appareils de climatisation. En effet, pendant l’utilisation il est nécessaire de laisser une fenêtre ou une porte ouverte entrebâillée pour laisser passer la gaine qui évacue l’air chaud ou les tubes de liaison, ce qui laisse l’air chaud entrer dans la pièce. Ces climatiseurs sont donc les moins coûteux mais également les moins performants et les plus énergivores

 

Pendant la vague de chaleur

Une fois que le thermomètre grimpe et que la chaleur s’installe, il est important de pratiquer des gestes de prévention simples afin d’éviter les coups de chaud.

 Photo Adobe Stock

Boire (de l’eau)

S’il est généralement conseillé de boire 1,5L d’eau par jour, cette quantité devient plus importante en période caniculaire. Il faut en effet boire régulièrement afin de compenser ce que le corps perd en transpirant. Attention à l’alcool en période de canicule, on le supporte moins bien lorsqu’il fait chaud.

 

Mouiller son corps

L’agence sanitaire Santé publique France recommande de se rafraîchir et de se mouiller le visage et les avant-bras plusieurs fois par jour. Il peut être tentant de prendre une douche glacée dans le but de se rafraîchir, mais le corps va la vivre comme une agression en raison de l’écart trop important de températures, préférez donc une douche tiède.

 

Rester au frais

Durant cette période, il faut éviter de sortir aux heures les plus chaudes et privilégier un lieu frais, en plus d’éviter les efforts physiques. Pour maintenir son logement au frais, l’idéal est de fermer les volets et rideaux la journée et les ouvrir le soir si la température chute. Un courant d’air toute la nuit permet non seulement de rafraichir l’air mais aussi d’évacuer la chaleur accumulée la journée dans les murs. Dormir à côté d’un ventilateur est cependant une mauvaise idée, l’air risquant de dessécher les sinus et la gorge. 

 

Protéger sa peau

Les UV, qu’on soit en ville ou à la campagne, sont très dangereux pour la peau, surtout celle des plus jeunes. Porter des vêtements sombres en tissu à fibres serrées permet de se protéger. Pour les plus petits, on pense aux vêtements anti-UV, chapeaux, lunettes, etc.


Toutes ces précautions et ces gestes permettent de rafraichir votre logement et de passer un été plus agréable. Toutefois, en période caniculaire, il faut éviter le plus possible de produire soi-même de la chaleur. Ainsi, il est conseillé de se servir le moins possible des équipements chauffants tels que le four, le sèche-linge, mais également des ordinateurs et consoles, qu’on pensera à bien éteindre après chaque usage.

 

Découvrez le guide pratique Chaud dehors, frais dedans

Thématiques associées :
Climat - Air - Énergie Eco-Gestes Rénovation BBC