• Réseau GECLER

Il y a 3 jours 5 heures

Le 30 juin, sur le territoire de Sâales (67), le réseau Grand Est, Citoyen et Local d’Energies Renouvelables (GECLER) sera officiellement lancé. Ce réseau doit permettre d’associer les acteurs locaux autour des projets d’énergie renouvelable.

L’Agence Locale de l’Energie et du Climat des Ardennes (ALE08), Alter Alsace Energies (AAE) et Lorraine Energies Renouvelables (LER) s’associent pour porter le réseau GECLER. L’un des objectifs listés par la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte fixe de porter à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale d’ici 2030.

Crédit photo : Adobe Stock

Région à la pointe dans le domaine des EnR, le Grand Est est souvent cité en exemple pour les projets d’énergie renouvelable initiés sur son territoire. Toutefois, rares sont les projets coopératifs et citoyens, associant collectivités, citoyens, agriculteurs et autres acteurs locaux. Pourtant, ils permettraient d’optimiser les retombées économiques locales tout en facilitant l’appropriation des projets par les élus et les citoyens.

Pour favoriser cette démarche, une convention nationale entre l’ADEME et l’association Energie Partagée, pour la mise en place de tous les outils et ressources aux acteurs régionaux, ainsi qu’un accord cadre entre l’ADEME et la Caisse des Dépôts créant un outil de financement (EnRciT), ont été mis en place.

Impliquer les acteurs des territoires

La naissance du réseau Grand Est, Citoyen et Local d’Energie Renouvelables (GECLER) est donc la concrétisation de ces volontés pointant vers un but commun. Son objectif est d’impliquer les acteurs des territoires (citoyens, collectivités, associations, entreprises,…) dans le développement, la gouvernance et le financement de projets d’énergie renouvelable.

Trois missions lui sont confiées :

  1. Mettre en réseau les projets citoyens d’énergie renouvelable existant d’ores et déjà
  2. Accompagner les initiatives locales pour faciliter l’émergence de nouveaux projets
  3. Sensibiliser à l’énergie citoyenne

Trois animateurs (voir liste ci-dessous) ont en charge la coordination des actions. Ils proposent leur expertise pour favoriser l’émergence de collectifs citoyens pour la production d’énergie renouvelable, ainsi que des éléments techniques pour le montage juridique, l’ingénierie économique, les modalités de mobilisation du financement et l’identification des potentiels de production.

Le réseau GECLER, en relation avec l’association Energie Partagée, est soutenu par le programme Climaxion, de la Région Grand Est et de l’ADEME. Le 30 juin, à Sâales, un événement sera organisé pour le lancement officiel de ce réseau.

En savoir plus

 

CONTACTS

  • Agence Locale de l’Energie des Ardennes (ALE 08) – Léna MIGNE – 03.24.32.03.23 – l.migne [at] ale08.org
  • Lorrain Energies Renouvelables (LER) – Sylvain BALLAND – 07.68.62.46.99 – energies-citoyennes [at] asso-ler.fr
  • Alter Alsace Energies (AAE) – Coline LEMAIGNAN – 03.89.50.06.20 – coline.lemaignan [at] alteralsace.org

Qu’est-ce qu’un projet citoyen d’énergie renouvelable ?

Pour qu’un projet d’énergie renouvelable soit considéré comme citoyen, il doit respecter certains critères :

  • L’ancrage local : les collectivités territoriales et les particuliers participent activement à la gouvernance
  • La finalité non spéculative : la rémunération du capital est limitée
  • La gouvernance : le fonctionnement est démocratique, coopératif et transparent
  • L’écologie : le respect de l’environnement est pris en compte dans l’ensemble du projet

 

3 exemples de projets citoyens d’énergie renouvelable :

  1. Le parc éolien citoyen des « Ailes des Crêtes » (Ardennes) pour lequel 230 enfants sont sociétaires via des prises de parts en direct ;
  2. La SAS citoyenne Ercisol, qui a réhabilité une turbine hydroélectrique à Raon-l’Etape (Vosges) ;
  3. Les centrales villageoises de la Weiss, sur la Communauté de Communes de la vallée de Kaysersberg (Haut-Rhin), qui exploite plusieurs toitures photovoltaïques.