• Aides financières Région Grand Est

Il y a 1 mois 1 semaine

Face à la flambée des prix de l’énergie, la Région Grand Est se mobilise et apporte son soutien aux ménages du Grand Est. Des aides exceptionnelles et une enveloppe de 14 millions € sont débloquées.

Devenir une région à énergie positive et décarbonée à l’horizon 2050, c’est l’objectif fixé par la Région Grand Est et inscrit dans le SRADDET. Mais comment l’atteindre alors qu’actuellement les ménages doivent faire face à une inflation importante sur tous les biens de consommation, notamment le prix de l’énergie et le prix de l’essence ? Le contexte actuel peut détourner des objectifs environnementaux.

C’est pourquoi la Région Grand Est a imaginé des aides exceptionnelles et a débloqué une enveloppe de 14 millions € pour soutenir les ménages pour concilier urgence économique et urgence climatique. Ces aides se portent sur deux volets.

 

Réduire ses factures énergétiques

Ces aides s’adressent aux propriétaires de logements, pour la rénovation énergétique et/ou l’acquisition d’équipements de production de chaleur renouvelable (poêle ou chaudière à bois ou à granulés, par exemple) : 

Pour les collectivités, les associations et les entreprises, le programme Climaxion, de la Région Grand Est et de l’ADEME, met à dispositions de nombreux dispositifs pour l’accompagnement des démarches de transition énergétique et écologique.

En outre, la Région Grand Est a lancé un dispositif destiné à réduire le nombre de logements inoccupés ou à rénover.

Solutions pour ses déplacements

Des aides à destination des particuliers, des artisans, des entreprises ou des agriculteurs ont été mises sur pied pour inciter au remplacement, la modification ou l’acquisition de véhicules propres.

En parallèle, un nouvel appel à projets doté de plus de 10 millions € est lancé pour l’acquisition de :

Enfin, dans le cadre de sa politique « Mobilité à faibles émissions », la Région finance toujours de nombreux projets d’installation de points de recharge pour véhicules hybrides et électriques en voirie publique, sur parkings d’entreprises et en copropriété ou logement social.