• Défi j'y vais à vélo

Il y a 3 mois 3 jours

Le Défi « Au boulot, j’y vais à vélo ! » est de retour. Du 14 au 27 septembre 2020, dans de nombreux territoires du Grand Est, les actifs et les écoliers sont invités à privilégier le vélo. Cette année, l’aventure peut se vivre en mode multimodal également. Présentation.

La rentrée de septembre est la période des bonnes résolutions pour les pros et les scolaires. L’une de ces bonnes résolutions pourrait être de privilégier le vélo, ou les modes de transport doux, pour se rendre sur son lieu de travail ou à l’école.

C’est ce que propose l’édition 2020 du « Défi, j’y vais », soutenu par la Région Grand Est et l’ADEME dans le cadre du programme Climaxion. Pendant deux semaines, à compter du 14 septembre 2020, les employés et les écoliers peuvent participer à ce concours visant à promouvoir la mobilité durable dans 24 territoires du Grand Est. Pour cela, leur entreprise ou leur établissement doit s’inscrire sur la plateforme du Défi et comptabiliser, quotidiennement, les distances parcourues à vélo ou en transport doux par chaque collaborateur ou écolier.

Extension vers le mutlimodal

Cette année, le Défi propose d’élargir les modes de transport. Cette extension du Défi, intitulé « Au boulot, j’y vais autrement » vise à inclure les transports multimodaux et surtout à envisager des modes alternatifs à la voiture en solo (autosolisme). Les modes de déplacement retenus vont du vélo (classique ou à assistance électrique) aux transports en commun (bus, tram, car, train), en passant par la trottinette, les rollers ou encore le covoiturage.

Les déplacements pris en compte dans le cadre de ce Défi sont essentiellement ceux effectués pour les trajets domicile-travail ou domicile-école. Pour participer, une entreprise (privée ou publique) ou une école doit inscrire 3 personnes au moins, et désigner un référent qui aura la charge de comptabiliser les kilomètres parcourus. A l’issue du Défi, le 27 septembre 2020, un classement est établi par catégorie pour désigner les vainqueurs.

Cette année, le « Défi j’y vais » est réorienté vers une action solidaire. Le total des kilomètres parcourus pendant la durée du Défi par les participants des établissements / équipes / groupes inscrits aux 3 déclinaisons du « Défi j’y vais ! » sera converti en dotation financière au bénéfice des personnes impactées par la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Tout savoir sur le « Défi j’y vais »