• Tour de France de la rénovation énergétique

Il y a 2 mois 5 jours

Jeudi 26 septembre, Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique et de la Solidarité, était à la Région Grand Est, à Strasbourg, à l’occasion d’une étape du « Tour de France de la rénovation énergétique des bâtiments ». L’occasion de présenter un état des lieux des forces en présence sur le territoire et d’évoquer les perspectives dans ce secteur stratégique de la transition énergétique.

Emmanuelle Wargon était accueillie par Jean-Luc Marx, Préfet de la Région Grand Est, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Christèle Willer, vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de la transition énergétique et de l’environnement, en présence notamment de Jerôme Betton, Directeur de l'ADEME Grand Est.

Dans un premier temps, Jean Rottner rappelait l’implication du territoire dans la rénovation énergétique. Avec une centaine de personnes au service des ménages pour la rénovation des bâtiments et des logements, le Grand Est se positionne comme une région leader dans ce domaine. D’importants moyens financiers sont également dédiés à la rénovation énergétique, « qui marquent notre volonté et notre conscience sur ces sujets de responsabilité citoyenne », appuyait le Président de la Région Grand Est. Toutefois, soulignait-il, encore 24% des foyers du Grand Est (soit 560 000 ménages) restent touchés par la précarité énergétique, contre 14% en moyenne sur le territoire français. 

Région à énergie positive en 2050 ?

Accueil du Tour de France de la rénovation énergétique à la Région Grand Est.
Photo Région Grand Est

Parmi les efforts entrepris pour la rénovation énergétique, le programme Climaxion a été salué. Porté par la Région Grand Est et l’ADEME en tant qu’opérateur de l’Etat, ce programme doit contribuer à atteindre l’objectif fixé par le SRADDET* de devenir une région à énergie positive et bas carbone en 2050. Dans le cadre de la rénovation énergétique, les objectifs portés par Climaxion se résument en trois points :

  • Sensibiliser et accompagner
  • Soutenir les réalisations de bâtiments performants
  • Permettre la montée en compétence des professionnels du secteur et développer des emplois non délocalisés.

Ainsi, en 2018, 21 opérations collectives de rénovation énergétique ont été soutenues par Climaxion, aboutissant à la rénovation de 914 logements (copropriétés ou logements sociaux) et 159 projets ont été soutenus pour la rénovation BBC de bâtiments de communes ou d’associations ; 43 conseillers d’Espaces Info-Energie sont présents sur tout le Grand Est, soutenus par l'ADEME, la Région Grand Est et les collectivités ; 30 plateformes de rénovation énergétique (PTRE) sont réparties sur le territoire ; et une SEM Oktave a été créée pour accélérer dans ce domaine.

Accélérer la rénovation des bâtiments de tous types

Convaincue des efforts et des dispositifs déployés dans le Grand Est pour la rénovation énergétique, Emmanuelle Wargon a rappelé la volonté du gouvernement d’aller encore plus loin, encore plus vite. Avec la sortie récente du décret pour la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires, par exemple, la Secrétaire d’Etat a confirmé la volonté d’accélérer la rénovation des bâtiments publics (lycées, écoles, mairies,…).

Emmanuelle Wargon a exprimé quelques souhaits lors de son intervention.
Photo Région Grand Est

Elle a annoncé la création, en 2020, d’une prime unique pour simplifier les aides à destination des particuliers souhaitant se lancer dans une rénovation énergétique de leur logement en substitution du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE).

Emmanuelle Wargon a formulé quelques souhaits :

  • Renforcer la dynamique de rénovation énergétique des bâtiments en impliquant l’ensemble des collectivités territoriales et professionnels. Le futur programme de financement des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) de 200 millions € sur les trois prochaines années pour l’accompagnement de la rénovation énergéyique devant faciliter le montage de ces partenariats ;
  • Assurer un parcours complet d’accompagnement, de l’idée d’un projet de rénovation à sa réalisation, avec une couverture complète du territoire. Ce parcours est assuré par une bonne articulation entre les espaces FAIRE (ou Info-Energie), les Maisons France Services, les, Mairies,… Il s’agit de faciliter l’accès à l’information pour tout un chacun partout où il se trouve ;
  • Consolider et/ou compléter les dispositifs territoriaux existants, constitués des Espaces conseils FAIRE (Espaces Info Energie, Plateforme de rénovation,…). Au-delà d’un guichet unique, la Secrétaire d’Etat a insisté sur l’importance de partager un discours commun sur les conseils apportés au particulier et sur les dispositifs d’aide ;
  • Travailler sur l’offre avec les artisans pour consolider le label RGE et lutter contre les arnaques. A ce sujet, elle a annoncé un plan de lutte contre le démarchage abusif pour 2020.

Deuxième cause d’émission de gaz à effet de serre, la rénovation énergétique des bâtiments est un sujet pris à bras-le-corps au niveau régional depuis quelques années maintenant. La présence d’Emmanuelle Wargon, à l’occasion de ce Tour de France de la rénovation énergétique, a permis de réunir les acteurs et de se projeter, ensemble, sur un futur plus économe en énergie.

*SRADDET : Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable et d’Egalité des Territoires

Toutes les aides Climaxion pour la rénovation énergétique