Le retour d’expérience de la Communauté de Communes de Sarrebourg – Moselle Sud

Sarrebourg Moselle Sud

Il y a 2 mois 2 semaines

Forte de ses labels Zéro déchet zéro gaspillage et Territoire à énergie positive pour la croissance verte, la communauté de communes de Sarrebourg-Moselle-Sud s’est lancée dans l’animation d’une démarche d’écologie industrielle en juin 2016. Retour sur ces 2 premières années de démarche.

 

CC Sarrebourg - Moselle Sud : un territoire engagé !

 



La Communauté de Communes de Sarrebourg - Moselle Sud (CC-SMS) regroupe 76 communes depuis le 1er janvier 2017. Forte de sa labellisation « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV) obtenue en 2015, elle a engagé un programme d’actions en faveur de la mobilité durable, de la préservation de la biodiversité et de la réduction des consommations d’énergie. Cette dynamique lui a également permis d’être lauréate de l’appel à candidature de la CCI Lorraine en juin 2016 et ainsi, de bénéficier d’un accompagnement pour l’émergence d’une démarche d’écologie industrielle et territoriale (EIT).

Ainsi, une première phase de mobilisation des acteurs économiques du Sud Mosellan autour de la détection de synergies inter-entreprises a été menée entre juin 2016 et mai 2017. Une vingtaine d’entreprises se sont notamment retrouvées autour d’un atelier permettant l’identification de 18 projets de synergies sur l’ensemble du territoire, fort de plusieurs zones d’activités économiques.

Un important travail d’animation financé dans le cadre de CLIMAXION

La poursuite de la démarche d’EIT passe maintenant par la mise en œuvre des synergies identifiées et la fédération des acteurs économiques autour de cette dynamique émergeante. Pour cela, la CC-SMS a pu compter sur le soutien financier de la Région Grand Est et de l’ADEME dans le cadre de l’appel à projet économie circulaire pour recruter une animatrice EIT. Arrivée en octobre 2017, Ariane Hertzog a maintenant pour mission d’assurer le suivi opérationnel de la démarche et, plus largement, d’accompagner les acteurs économiques sur les opportunités de réduction de consommation des ressources et de mutualisation de moyens. C’est un relai sur le territoire qui doit permettre aux entreprises de favoriser la création d’emploi, d’assurer leur développement économique local et de les impliquer dans la transition écologique. L’enjeu est de taille puisqu’il en va du maintien de l’activité économique sur le territoire.

Déjà 2 premières synergies en route !

Avec l’objectif de mettre en œuvre rapidement des premières synergies structurantes sur son territoire, la CC-SMS a lancé 2 premiers groupes de travail thématiques. Le premier a eu lieu en février 2018 et a porté sur l’achat d’électricité en commun. Après échanges et réflexions sur les différents scénarios envisageables pour acheter communément leur électricité, les entreprises ont opté pour un accompagnement mutualisé d’un partenaire externe spécialisé en achat d’énergie. Ainsi, 2 offres de prestataires leur ont été soumises. Suite à la sélection de l’un d’entre eux,  un premier tour de consultation des fournisseurs a été mené pour le compte de 4 entreprises en juin dernier avec des premiers résultats encourageants. Un second et dernier tour est prévu au second semestre fin de finaliser cette première synergie !

Lancé en avril, le second groupe de travail  avait comme objectif d’envisager de nouvelles solutions pour une meilleure gestion des déchets de palettes en bois et de cartons issus des activités industrielles avec les entreprises présentes. Après un recueil préalable des données des entreprises, ces dernières se sont regroupées en petits groupes de 5 personnes afin d’échanger sur leurs bonnes pratiques et réfléchir ensemble à des nouvelles solutions de valorisation. La  première bonne idée retenue a été de développer la récupération de palettes perdues entre entreprise. Ainsi, une première société qui achetait des palettes bois perdues, s’approvisionne maintenant auprès de l’entreprise voisine Ferco (située à quelques dizaines de mètres) dont les palettes abîmées sont remises en état par l’entreprise adaptée MBA. Encore, une entreprise de Sarrebourg, spécialisée dans l’import de luminaires, récupère de manière hebdomadaire les palettes Europe en bon état appartenant à la société Ferco évitant ainsi la fabrication de palettes neuves.

De beaux projets à venir…

Les idées et projets en cours de développement à la CC-SMS visent un objectif commun, accélérer la transition sur le territoire. La dynamique d’écologie industrielle doit maintenant s’inscrire pleinement dans cette dynamique de coopérations entre acteurs de Moselle Sud et avec ceux d’autres territoires proches pour s’inscrire dans un développement soutenable des entreprises, créer de nouvelles opportunités économiques voir à terme, bénéficier de l’implantation locale de nouvelles d’entreprises.

Les sujets en lien avec l’économie circulaire prennent de l’ampleur au sein des entreprises : les achats durables et l’éco-conception des produits seront parmi les futures thématiques à être abordées car susceptibles d’intéresser un grand nombre d’acteurs économiques. Ces sont des leviers de croissance intéressants car ils peuvent avoir un impact environnemental fort sur la production des produits et leurs procédés et engendrer une réduction des coûts de production. Il sera aussi fait appel à l’expertise d’un conseiller énergie de la CCI pour réaliser des diagnostics pré-énergétiques auprès des plus petites entreprises du territoire et identifier des sources de réduction de consommations énergétiques autres que celles de la tarification. Les préconisations faites au dirigeant pourront l’éclairer sur les investissements à prévoir et les actions de sensibilisation à mener à bien auprès des salariés pour y arriver.

Les projets de synergies de compétences peinant à se mettre en place, il est envisagé de développer un partenariat avec un groupement d’employeurs spécialisé dans la recherche de profil adapté à la demande de ses entreprises adhérentes et l’embauche de salariés à temps partagé, travaillant sur plusieurs sites industriels. Le groupement d’employeurs doit être actif sur la Lorraine et garantir à ses salariés un contrat de travail et des missions régulières en entreprises sur le territoire. D’autres structures locales (Maison de l’emploi, Cap emploi etc.) seront également sollicitées pour aider à répondre à des besoins communs en personnel.

 

► Pour plus d’information :

Ariane HERTZOG, Chargée de mission écologie industrielle, Animatrice EIT
Communauté de Communes de Sarrebourg-Moselle Sud

a.hertzog [at] cc-sms.fr | 03 87 25 89 90

Retrouvez ici la fiche Synapse