Le Grand Est au coeur de la transition énergétique

Economie Circulaire

Il y a 5 mois 4 semaines

Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, développer les énergies renouvelables, favoriser l’économie circulaire et la préservation des ressources, valoriser les démarches territoriales de développement durable : quatre axes stratégiques du programme Climaxion piloté par la Région Grand Est et l’ADEME. Un an après le lancement de Climaxion, les initiatives pour rendre les bâtiments, les entreprises et les collectivités plus économes et moins polluants sont très encourageantes.



Une marque et deux partenaires - la Région Grand Est et l’ADEME - pour répondre au défi de la transition énergétique et de l’économie circulaire : le programme Climaxion traduit une démarche ambitieuse et connectée aux préoccupations de notre société. Un premier bilan témoigne des projets mis en œuvre par les entreprises, les collectivités et les associations dans tous les territoires du Grand Est.

Quelques exemples parmi d’autres méritent d’être cités :

> À Bettancourt-la-Ferrée, en Haute-Marne, Emmaüs a entrepris la rénovation globale de quatre logements pour un investissement total de 350 200€. Le montant de l’aide régionale se chiffre à 140 232€. L’École de la 2ème Chance (E2C) de Saint-Dizier s’appuiera sur ce chantier pour promouvoir les métiers du bâtiment auprès de son public cible.

> La commune de Pfetterhouse, dans le Haut-Rhin, joue la carte des énergies renouvelables. Elle a investi dans une chaufferie automatique aux plaquettes de bois d’une puissance de 250 kW avec un réseau de chaleur alimentant six bâtiments communaux. Coût de l’opération : 853 990€, soutenu à hauteur de 364 652€.

> Côté économie circulaire, les acteurs locaux s’engagent à l’image de l’entreprise Adrene installée à Gondreville, en Meurthe-et-Moselle. Le projet de ce fournisseur d’équipements industriels : l’éco-conception d’une machine de transformation de bobines de papier recyclé en particulaire de calage. L’investissement de 97 933€ bénéficie d’une subvention régionale de 68 362€.

Un enjeu clé : la qualité de l'air



La transition énergétique s’exprime à travers de nouvelles approches territoriales de développement durable.

La Région Grand Est s’est dotée d’une structure dédiée à la surveillance de la qualité de l’air et à l’animation de l’Observatoire régional Climat Air Énergie. ATMO Grand Est a fusionné trois associations - ASPA Alsace, ATMO Champagne-Ardenne, Air Lorraine - pour devenir la boussole des politiques ayant un impact sur la qualité de l’air et les changements climatiques. ATMO Grand Est affirmera ainsi son rôle d’observatoire de la qualité de l’atmosphère.
Sa mission : fournir des données publiques, fiables et cohérentes sur les teneurs de polluants dans l’air et sur les facteurs qui les déterminent (émissions de polluants, consommation et production d’énergie). L’ensemble de ces éléments alimente des bases de données valorisées et diffusées par l’Observatoire Régional Climat Air Énergie, fruit d’un partenariat entre la Région Grand Est, la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et l’ADEME.

"Notre ambition est d'atteindre 40% d'énergies renouvelables dans notre mix énergétique à l'horizon 2030. Ce que nous souhaitons, c'est que le Grand Est devienne la première région française en matière de transition énergétique. Nous y parviendrons en misant sur l'intelligence collective et l'innovation, dont Climaxion est le reflet." Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est

 

Un guichet unique Région/ADEME



En mobilisant les expertises, en soutenant les initiatives sur le terrain et en impulsant de nouvelles dynamiques, Climaxion se place ainsi au cœur des défis de la transition énergétique et des économies de ressources.

Les décisions sont décentralisées et le déploiement de l’action publique s’appuie sur les équipes de l’ADEME et de la Région présentes sur les trois sites de Châlons-en-Champagne, Metz et Strasbourg. Dans cet écosystème, des chargés de mission transition énergétique, présents dans les 12 agences territoriales de la Région, sont de précieux relais pour conseiller et accompagner les porteurs de projets.
Ce partenariat permet de mettre en place à l’échelle du Grand Est un dispositif de guichet unique : le financement de la plupart des projets soutenus par un des deux partenaires pour le compte de l’autre, afin de faciliter le montage des dossiers par les porteurs de projets et l’instruction des dossiers par les équipes ADEME et Région dans un esprit de mutualisation des moyens humains.

"La réussite du programme Climaxion tient en partie au partenariat ouvert et fédérateur qui a été initié. Les appels à projets ouvrent la possibilité à différents partenaires d'apporter leur expertise et leur financement. A l'image de l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse qui soutient des projets vertueux dans des domaines comme l'économie circulaire ou la méthanisation." Sabine FRANCOIS, Directrice Régionale ADEME Grand Est

Les processus vertueux de collaboration sont assurément l'un des points clés du bilan de Climaxion après un an d'exercice et tracent l'avenir de ce programme pour les prochaines années.