Le Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) de l'Alsace du Nord recrute par voie contractuelle (CDD de 3 ans) un(e) conseiller(ère) FAIRE.

Dans le cadre du déploiement du Service d’accompagnement à la Rénovation Energétique (SARE) en Alsace du Nord et de son Plan Climat-­‐Air-­‐Energie Territorial (PCAET), le PETR de l’Alsace du Nord recrute un conseiller FAIRE pour accompagner les habitants dans la rénovation énergétique de leur logement. Il renforcera l’équipe de conseillers FAIRE déjà en place et interviendra sur l’ensemble du territoire de l’Alsace du Nord.

VOS FUTURES MISSIONS

  • Assurer l’accueil, l’information et le conseil du public (habitants, socio-­‐professionnels ou associatifs) sur les projets de rénovation énergétique des logements individuels ou du petit tertiaire (maîtrise de l’énergie, énergies renouvelables, dispositifs d’aides financières existants, …),
    • selon les actes identifiés dans le dispositif national SARE (informations de 1er niveau, conseils personnalisés au projet, accompagnement renforcé en amont, pendant et post-­‐travaux avec visite, évaluation énergétique et recommandation de travaux),
    • dans l’optique d’un développement de l’accompagnement renforcé aux regards des ambitions du territoire,
    • et en articulation avec les autres conseillers du territoire sur la thématique.
  • Assurer l’animation de l’Espace FAIRE en vue d’accroître la sensibilisation des publics, la notoriété et la valorisation de la mission : proposer, organiser et mettre en oeuvre un programme d’animations et de communication, en lien avec les collectivités locales, les organismes socio-­‐professionnels, les services de l’ADEME et de la Région Grand Est concernés.
  • Assurer le reporting des missions
    • Réaliser le suivi selon les modalités définies par le SARE et la Région Grand Est, en rapport avec les objectifs prévisionnels de la mission,
    • Proposer des mesures correctives et d’adaptation des différentes missions en cas de décalage avec les objectifs,
    • Elaborer les budgets et tableaux de suivi des actions,
    • Coanimer le comité de pilotage SARE Alsace du Nord.
  • Contribuer au fonctionnement du PETR et de ses partenaires
    • Réaliser une veille technique sur la thématique de la rénovation du bâti,
    • Participer à l’élaboration et la mise en oeuvre du PCAET de l’Alsace du Nord,
    • Participer au réseau régional Grand Est / ADEME et national FAIRE / SARE (réunions, actions mutualisées, formation, …). 

VOUS

Formation de niveau bac + 2 ­‐ thermique du bâtiment et/ou énergies renouvelables

Compétences requises :

  • Connaissances en thermique du bâtiment
  • Capacité relationnelle, d’écoute, de communication et de pédagogie
  • Qualité d’analyse, de synthèse, de rédaction et d’organisation
  • Capacité de travail en autonomie et en réseau avec des partenaires multiples, conduite de projet
  • Maîtrise de l’outil informatique
  • Permis B

Disponibilité : réunions pouvant être organisées en soirée / salons le week-­end, multiplicité des lieux de réunion/permanences, déplacements fréquents sur le territoire

ENVIRONNEMENT DU POSTE

Périmètre de mission : PETR de l’Alsace du Nord

Résidence administrative : PETR de l’Alsace du Nord, 84 route de Strasbourg, Haguenau

Relations internes et externes : particuliers, collectivités territoriales (élus et agents), partenaires institutionnels, organismes socio-­‐professionnels…

Poste à pourvoir rapidement

Date limite de candidature : 31 mars 2021

Envoyer lettre et CV au PETR de l’Alsace du Nord

  • par courrier : PETR de l’Alsace du Nord, 84 route de Strasbourg, BP 70273 67504 Haguenau cedex
  • par mail : contact [at] alsacedunord.fr (subject: Offre%20d'emploi%20conseiller(%C3%A8re)%20FAIRE)

 

La transition énergétique et notamment le programme Climaxion sont des vecteurs de création d'emplois. En effet, selon le dernier rapport de la Région Grand Est, le programme Climaxion serait à l'origine de plus de 1 100 emploi chaque année. De plus, l'ADEME a récemment publié une étude sur les impacts de la transition énergétique en Grand Est et cette dernière pourrait créer 50 000 emplois dans la région d'ici 2050.